25 juin 2017

A la Recherche du SOI - Le Rituel Autobiographique - Ginette Bureau

 https://www.sentiersdubienetre.com/librairie-bien-etre/developpement-personnel/a-la-recherche-du-soi-ginette-bureau.html


L'autobiographie, selon les chercheurs, serait un pont qui unit le monde intérieur au monde extérieur. Revisiter une expérience passée et lui donner un sens en la racontant ouvre une porte sur la transcendance. À partir de mon expérience personnelle, je raconte comme une histoire le fruit de ma démarche consacrée à l'étude du Moi de l'autobiographie (la personnalité) et du Soi des rituels (le côté éternel de l'Être). Comme les rituels ne m'offraient plus l'effet de communion entre mon conscient et mon inconscient, l'écriture que je pratiquais comme une méditation me permettait d'atteindre ce centre en moi et contribuait à me brancher à cette source intérieure. Ce geste était devenu un rituel qui me réconciliait avec moi-même et avec la vie. En ce temps de quête de sens et de vide spirituel, ma démarche explique un contact plus direct avec son intériorité. J'aborde volontairement deux niveaux de langue, celui de la science et celui des sentiments afin de contribuer à dépasser cette dualité et atteindre l'intelligence émotionnelle. Ginette Bureau détient une maîtrise en création littéraire, un doctorat en lettres françaises de l'Université de Sherbrooke et s'intéresse au pouvoir des mots à la résilience par l'écriture. Elle a publié plusieurs récits, certains traduits en anglais et en polonais. Son récit 'Je t'aime la vie' a fait l'objet d'un film, 'Le Jardin d'Anna'. Elle offre des conférences et des ateliers d'écriture. 

Notes :

 - "Pineau considère qu'on construit son histoire en l'écrivant, qu'on se l'approprie, et qu'on y donne un sens".

- "Gudsorf démontre que la connaissance de soi est une démarche essentielle à l'amour de soi. La quête de soi est aussi la conquête de soi. Il s'agit de connaitre ses forces et ses faiblesses pour savoir ce que l'on peut accomplir, mais surtout pour savoir qui l'on est."

- "Anzieu disait que nous tuons toujours quelqu'un quand nous écrivons."

-"En écrivant, je désire allumer des feux, faire briller des yeux, accrocher des rêves, ouvrir des coeurs. Ce sont mes intentions. Mais ce n'est pas nécessairement ainsi que l'on me perçoit."

- "Je me suis donc jetée à corps et esprit dans mes recherches sur les écritures du Moi. Cette écriture perturbe l'entourage. S'agit-il d'indécence ou d'innocence ? Qui a le droit de se coucher sur une page blanche, l'âme de travers, le sexe à peine voilée, les tâches de sang et les bleus sur le coeur à la vue de tous ? Je connaissais le déclencheur de chacun de mes projets mais je me soupçonnais aveugle à quelques objectifs occultes, puisqu'on me punissait pour ainsi dire, en me quittant après chaque publication. Écrire est-ce mieux vivre ou moins vivre ?".

- "L'écriture autobiographique permet de rassembler ses énergies et de recomposer sa vie. Les auteurs veulent remonter au commencement, relever les événements signifiants, retrouver des forces, fouiller le passé pour comprendre le présent."

- "L'écriture demande beaucoup d'introspection et de solitude. Inutile de chercher l'approbation. C'est comme demander la permission pour crier."

- "Aujourd'hui je peux affirmer que la douleur personnelle, la souffrance intime, non partagée, se transformait à mon insu en carburant pour l'écriture. De plus, en accomplissant ce geste religieusement à chaque matin, j'avais la nette impression de faire exactement ce que la vie attendait de moi."

-"Cette façon de se recentrer par l'écriture, d'après Gudsorf, est un moyen de se défendre contre l’aliénation, l'éparpillement et l'éclatement du monde moderne. Pendant une séance réussie, nous avons la nette impression d'éviter l’émiettement, de recomposer l'énergie, et de retrouver nos forces. Ces moments de recueillement peuvent aboutir à une réconciliation de l'être et devenir même un moyen de perfection spirituelle.
D'après les auteurs étudiés, les écritures du Moi jouent deux rôles : la recherche de la vérité personnelle et la quête de sens. Les prises de conscience effectuées par l'écriture transforment l'individu à tout jamais. Il faut oser se mettre à nu d'abord pour soi, dans le but de se conquérir soi-même et de passer de la méconnaissance, à la connaissance de soi."

- "Écrire c'est tenter de trouver un sens au mal, c'est découvrir ce qu'il nous a enseigner et le partager. Écrire c'est continuer d'imaginer la vie"
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

MERCI pour votre visite !